Achaïra n° 218 : L’émission du Lundi 3 février 2020 – La rencontre de Makhno et Durruti – le sommaire

Déroulé de l’émission Achaïra n° 218 du lundi 3février 2020

l’enregistrement intégral :

0h00 – générique raccourci – (fond musical Fela)

Bruno, Esméralda et Philaud (sur fond musical Fela)

0h01 – sommaire de l’émission – Fabienne

Salut, c’est la 218ème édition d’Achaïra. Pour cette émission, il y a, Esméralda, Thierry, Progrès, Philaud, Fabienne et Alain, notre technicien volontaire, aux manettes de l’émission, pour parler de révolutions, celles du passé, en introduction à celles à venir, avec notre invité, Bruno Loth autour de son nouvel ouvrage de BD, « Viva l’Anarchie ! La rencontre de Makhno et Durrruti ». Signalons que cet ouvrage est dédié à notre camarade regretté d’Achaïra et du Cercle libertaire Jean-Barrué, Alain Monclus. Nous non plus, nous ne l’oublions pas. Avec l’éphéméride anarchiste, nous reviendrons sur quelques dessinateurs de l’anarchisme. Vous pourrez nous appeler pendant l’émission au 05 56 50 69 99. Nous nous quitterons enfin avec quelques rendez-vous de l’agenda militant.

Mais comme à l’accoutumée, nous commençons par la chronique de la désobéissance, la chronique d’André, ce sera une chronique sur Louis Lecoin, une figure importante du mouvement libertaire et l’un des personnages du roman graphique « Viva l’Anarchie ! ».

Esméralda, Progrès, pouvez-vous nous la présenter ?

0h02 Virgule sonore (jingle chronique désobéissance)

0h02 – La chronique de la désobéissance – 9min – présentée et lue par Esméralda, Fabienne et Philaud

Louis Lecoin……un créateur de liberté.

Fabienne : 0h14 – Pour illustrer cette rubrique qui a évoqué l’éternel réfractaire à la guerre et aux armées qu’était Louis Lecoin, écoutons « le déserteur » de et par Boris Vian.

Illustration musicale n°1 – Boris Vian – « Le Déserteur » -2 min 09

https://www.dailymotion.com/video/xtqz3

Boris Vian était un « touche à tout » à la fois écrivain, poète, parolier, chanteur, critique musical, musicien de jazz (trompettiste) et directeur artistique. Ingénieur formé à l’École centrale, il s’est aussi adonné aux activités de scénariste, de traducteur (anglais, américain), de conférencier, d’acteur et de peintre.

Vous écoutez Achaïra, l’émission de pollinisation libertaire du cercle libertaire Jean-Barrué, sur la Clé des Ondes, 90.10 Mhz. Appelez-nous au 05 56 50 69 99.

0h18 –Virgule sonore (jingle l’invité)

0h18 – L’invité – 26 min – échanges avec Bruno Loth – partie 1

« Viva l’Anarchie ! » Sous-titré « La rencontre de Makhno et Durruti »

Cet album graphique sort courant février et a été présenté en avant-première au festival de la bande dessinée d’Angoulème du 30 janvier au 2 février.

79 pages, éd. Libre d’images. Dessin et scénario de Bruno Loth et mise en couleur Corentin Loth.

Nous avons en main l’édition spéciale tirée à 1500 exemplaires, album à dos collé et toilé, qui elle, est accompagnée d’un journal : « Ni dieu, ni maître, ni patrie », nous aurons l’occasion d’y revenir et de vous donner les coordonnées pour acheter cette édition spéciale qui comprend le journal. Sinon, la BD seule se trouvera dans toutes les bonnes librairies !

Bruno Loth est déjà bien connu du public et particulièrement de notre émission Achaïra où il a déjà présenté sa série « Ermo » et « l’Apprenti ». D’ailleurs ce livre-ci est dédié à Alain Monclus, notre ami membre du Cercle Libertaire Jean Barrué et initiateur de cette émission, trop vite disparu.

Bruno, tu nous as rappelé aussi que tu avais dessiné un des premiers logos de La Clé des Ondes !

Donc, pour faire un rapide parcours de tes œuvres, on trouve :

– la série « Ermo » en 6 tomes (2008-2013), histoire d’un petit garçon orphelin vivant les débuts de la guerre d’Espagne, plongé dans toute la phase révolutionnaire.

– « Apprenti » (2010) et « Ouvrier » œuvre en 2 volets qui retrace le parcours d’un jeune homme dans l’entre deux guerre et sous l’occupation à Bordeaux (

– « Dolores » (2016) récit poignant de l’histoire d’une petite fille fuyant l’Espagne au terme de la guerre 1936/1939 ; elle fuit son pays et son passé, pour mieux retrouver celui-ci à la fin de sa vie

– « John Bost » autour du précurseur charismatique qui a créé les asiles de Laforce en Dordogne (2017)

– « Guernica » (2019) sur la tragédie infligée aux habitants de cette ville du pays Basque espagnol le 26 avril 1937, par les aviateurs de la légion Condor, envoyés par Hitler afin de soutenir le général Franco.

– et maintenant : « Viva l’Anarchie ! » où nous allons croiser Makhno, Durruti, leurs compagnes et compagnons et des figures du monde libertaire français comme Sébastien Faure et Louis Lecoin qui apparaît dès la première page, tel un trait d’union entre tous les protagonistes.

Bruno, comment as-tu construit cette histoire ?

(Prologue pour bien planter le contexte. Flash-back pleins d’action/ le huis-clos autour de la table chez Makhno.( rôle de la couleur). Rôle narratif de Lecoin. Parcours de Makhno/ attention de Durruti. Choix de coupe pour le deuxième volet à sortir. Le journal Ni dieu, ni maître, ni patrie. etc)

Fabienne : 0h48 –Cela s’impose, écoutons La Makhnovtchina par les « Ramoneurs».

Illustration musicale n°2 – La Makhnovtchina par Les Ramoneurs de Menhirs – 3 min 10

https://www.youtube.com/watch?v=qCBDVt8hFtw

https://www.youtube.com/watch?v=qCBDVt8hFtw

L’armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne est une armée d’inspiration anarchiste qui combattit de 1918 à 1921 durant la guerre civile russe. Elle doit son surnom à l’anarchiste ukrainien Nestor Makhno qui la leva, en 1918. Pour les anarchistes, la Makhnovchtchina est un symbole du combat pour un communisme non autoritaire. Sa défaite face à l’Armée rouge annonce les dérives à venir du régime soviétique et du stalinisme.

0h52 –Virgule sonore (jingle l’invité)

0h52 – L’invité – 21 min – échanges avec Bruno Loth – partie 2

L’œuvre et ses thèmes

Des choix forts pour développer des thèmes tels que :

– l’anarchie et ses différents mouvements,

– sa dimension internationale

– le rôle donné à la mémoire dans l’action, la place accordée à transmission…

Quelques thèmes abordés dans la BD tome 1 :

– 14 juillet 1927 : au milieu entre octobre 1917 et juillet 1936

– Louis Lecoin, l’antimilitarisme, le pacifisme, l’antipatriotisme, la grève de la faim

– Sébastien Faure, les campagnes pour la libération avec Lecoin

– La prison russe, école de formation militante, lectures, rencontres Makhno/Archinov

– Théoriciens/praticiens, terrain/même combat

– Makhno = après la révolution/Durruti = avant la révolution

– Soviets libres, communes libertaires

– Education libertaire, Francisco Ferrer

– « la propriété c’est le vol », autoéducation en Ukraine, Mir, terres communales, « biens communs »

– Parallèle des arrestations de Makhno jeune et de Durruti jeune

– « le communisme libertaire » (Makhno), « c’est notre idéal à tous ! » (Lecoin)

– « seuls les anarchistes étaient prêt à payer le prix de la libération sociale » (Durruti)

– Prison, évasion

– CGT =, aide aux camarades = embauches chez P’tit Louis/Renault = Makhno/Durruti

– Instinct de survie dans la lutte de classe / théories pour comprendre les mécanismes d’oppression de la société de classes è prise de conscience, émancipation

– Répression, résistance, conscience

– « Pistoleros » et « Los Justicieros »

– Violence/Non-violence/Non à la guerre

– Armes ou paroles / Légitime violence ?

– « Même s’il m’était prouvé qu’en faisant la guerre, mon idéal avait des chances de prendre corps, je dirais quand même non à la guerre » (Lecoin)

– Violence/Guerre | Non-violence/pacifisme

– « J’ai toujours pensé qu’en étant une armée, nous nous éloignions de l’anarchisme » (Makhno)

– Armée destructrice, non constructrice

– « Violence, passage obligatoire pour balayer les immondices du capitalisme, avant de reconstruire » (Durruti)

– « La révolution par l’éducation » (Berthe Fabert)

– L’argent de la guerre ? arrêt de l’expérience éducative de la Ruche (Sébastien Faure) par manque d’argent !

– Ironie de Durruti : « expropriation des banques, mais c’est trop violent pour vous, non ! »

– Expropriations / Redistribution des richesses

– Makhnovtchina ????!!!! arrêt brutal, on attend la suite avec impatience

Fabienne : 1h13 – Nous vous proposons d’écouter « A las Barricadas » par El Communero.

Illustration musicale n°3 – « A las Barricadas » par el communero – 3 min 12

https://www.dailymotion.com/video/xe74li

https://www.dailymotion.com/video/xe74li

Le groupe El Comunero regroupe des membres des Hurlements d’leo, L’Air de Rien, La Varda, Anakronik electro Orkestra autour de chants de lutte et de chants révolutionnaires de la guerre d’Espagne. Concert filmé à Tarbes en 2008.

Vous écoutez Achaïra, l’émission de pollinisation libertaire du cercle libertaire Jean-Barrué, sur la Clé des Ondes, 90.1 Mhz. Ce mois-ci notre invité est Bruno Loth créateur de BD.

1h17 –Virgule sonore (jingle l’invité)

1h17 – L’invité – 23 min – échanges avec Bruno Loth – partie 3

L’auteur et la création artistique en bandes dessinées :

– choix d’expression par la BD, inspirations par d’autres auteurs (Tardi, Chaland ? Hergé ?…)

– la rencontre avec le public, la diffusion, concerts ou conférences dessinées

– la dimension militante

– le lien avec la maison d’édition, auto-édition ?

Fabienne : 1h40 – Nous vous proposons d’écouter « Les anarchistes », par Léo Ferré.

Illustration musicale n°4 – Léo Ferré – Les anarchistes – 3 min 10

https://www.youtube.com/watch?v=mPn4vAOv0Xo

C’était donc Léo Ferré que l’on ne présente plus car il est un habitué de l’émission et de la Clé des Ondes.

1h43 –Virgule sonore (jingle l’invité)

1h43 – L’invité – 6 min – échanges avec Bruno Loth – partie 4

Un cheminement vers l’anarchie à travers l’expérience BD.

Le plaisir à retracer le parcours de personnages, de donner à retrouver l’histoire du mouvement ouvrier et sa lutte pour l’émancipation.

La citation de l’invité :

« Je ne suis vraiment libre que lorsque tous les êtres humains qui m’entourent, hommes et femmes sont également libres. La liberté d’autrui, loin d’être une limite ou la négation de ma liberté, en est au contraire la condition nécessaire et la confirmation. Ma liberté personnelle, ainsi confirmée par la liberté de tout le monde, s’étend à l’infini ».

Mikhaïl Bakounine (1814-1876)

« Viva l’anarchie ! la rencontre Makhno et Durruti » roman graphique de Bruno Loth

Bibliographie conseillée par Bruno suite à l’émission « Achaïra » 3 février 2020

Sur Nestor Makhno :

Voline : La révolution Inconnue (Russie 1917-1921) Insurrection paysanne en Ukraine éd. Verticales ou en ligne

Piotr Archinov : La Makhnovchtchina 1918-1921 éd. Spartacus

Nestor Makhno : Mémoires et écrits 1917-1932 éd. Ivrea

Mila Cotlenko : Maria Nikifovora, la révolution sans attendre. L’épopée d’une anarchiste à travers l’Ukraine 1902-1919 éd Mutines Séditions

Alexandre Skirda : Nestor Makhno le cosaque libertaire 1888-1934 éd. De Paris Max Chaleil

Malcolm Menzies : Makhno une épopée éd. L’échappée

Sur Buenaventura Durruti :

Abel Paz : Durruti Le peuple en armes éd. La tête de feuilles

Abel Paz : Barcelone 1936 éd. La Digitale

1h49 Virgule sonore (jingle éphéméride)

1h49 – L’éphéméride anarchiste – 4 min par Fabienne

Les dessinateurs de l’anarchisme en février.

1h53 – On se dit au revoir. (Sur fond musical Soul jazz orchestra-insurrection) par Fabienne

C’est le moment de la fin pour la 218ème d’Achaïra. Nous vous donnons rendez-vous dans un mois.

A bientôt dans les mobilisations, les luttes, la vie-quoi !

1h54 – générique raccourci – (fond musical Fela)

1h54 – Agenda militant(sur fond musical Ska reggae hip hop de Skatalites) 12 min

Les manifestations, débats et spectacles en février 2020.

En guise de chronique internationale, on citera l’article sur la détention prolongée pour un des fondateurs d’Anarchistes contre le mur : https://rapportsdeforce.fr/breves/detention-prolongee-pour-un-des-fondateurs-danarchistes-contre-le-mur-01315999

Vous pouvez retrouver l’émission soit en redif le vendredi qui succède le direct et cela à midi, ou en podcast sur le nouveau site de la radio www.lacledesondes.fr dans la rubrique « Programme » puis cliquez sur « Achaïra », ainsi que sur le site du cercle http://cerclelibertairejb33.wordpress.com en plus le programme sera détaillé et vous aurez les liens sur les chroniques écrites.

Les émissions reprendront sur la Clé des Ondes demain à 6h pour la tranche matinale d’information.

En attendant de vous laisser avec la bande musicale enregistrée de la radio, nous vous proposons notre agenda militant pour ce mois de février 2020.

2h06 – Nous vous proposons d’écouter « Le triomphe de l’anarchie », de Charles d’Avray, chanté dans la BD par nos camarades espagnols en se rendant chez Makhno.

Illustration musicale n°5 – René Binamé – Le triomphe de l’anarchie – 5 min 21

https://www.youtube.com/watch?v=k2VGx4TnYLY

C’était la version de l’œuvre de Charles d’Avray interprétée par le groupe anarcho-punk belge René Binamé.

Charles-Henri Jean dit Charles d’Avray, né le 9 septembre 1878 à Sèvres et mort le 7 novembre 1960 à Paris, est un poète, chansonnier, auteur-compositeur et interprète anarchiste français. Il écrit des centaines de textes pour dénoncer l’État, la religion, le militarisme, les prisons, etc. et exalter l’idéal libertaire1.

René Binamé, appelé jusqu’en 1995 René Binamé et les Roues de secours, est un groupe de punk rock belge. Formé en 1988, le groupe fait dans la chansonnette punk aux textes incisifs. D’abord clairement anarcho-punk, puis teinté de sonorités electro, le groupe évolue, depuis le départ du claviériste, vers une tendance free-punk. Le groupe compte de nombreux enregistrements, dont plusieurs compilations et splits avec d’autres artistes de la scène punk-rock francophone, comme Ludwig von 88, Raymonde et les Blancs-Becs, les Jeunes, les Brochettes…

Dans les années 1990, René Binamé et les Roues de Secours fait partie d’un ensemble de treize groupes issus de la scène punk rock-alternatif indépendante belge, connu sous le nom de La Famille2.

2h12 – Fin de l’émission

SharePARTAGER
Ce contenu a été publié dans Achaïra, Sommaire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.