Syndicalisme

Considérant que toute organisation politique ne peut être autre chose que  l’organisation de la domination de classe au détriment des multitudes, et que le prolétariat, s’emparant du pouvoir politique, deviendrait lui-même une classe dominante et spoliatrice ;
le Congrès de Saint-Imier déclare :

* 1° Que la destruction de tout pouvoir politique est le premier devoir du prolétariat ;

* 2° Que toute organisation d’un pouvoir politique, se disant provisoire et révolutionnaire afin de conduire à cette destruction, ne peut être qu’un piège, de plus il serait aussi dangereux pour le prolétariat que les gouvernements existant aujourd’hui ;

* 3° Que repoussant tout compromis pour arriver à l’accomplissement de la révolution sociale, les prolétaires de tous les pays doivent établir indépendamment de toute politique bourgeoise, la solidarité de l’action révolutionnaire.

-> Résolution de Saint-Imier (1872)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *