« Kobané, la clé de la cause kurde »

déroulé de l’entretien avec les kurdes de l’association franco-kurde à Bordeaux sur la Clé des Ondes
dans l’émission Achaïra n°169, émission mensuelle du Cercle libertaire Jean-Barrué, le 1er décembre 2014


« Kobané, la clé de la cause kurde »

Introduction :

La presse libertaire porte l’appel au soutien à la résistance kurde au Rojava, en particulier à Kobané, cible d’une offensive des islamistes de Daesh. On cite David Graeber, anthropologue connu pour son soutien au mouvement Occupy Wall Street, et pour affirmer son engagement dans les thèses anarchistes, qui a écrit « Pourquoi le monde ignore-t-il les Kurdes révolutionnaires en Syrie ? » le 8 octobre 2014, dans The Guardian. Il compare la situation de Kobané à son expérience familiale de la révolution espagnole, faisant un parallèle entre les phalangistes de Franco et Daesh, et entre les Mujeres Libres d’Espagne et les combattantes des barricades de Kobané. Il indique que le PKK a déclaré abandonner l’idée de créer un Etat kurde, s’inspirant en partie par la vision de l’écologiste social et anarchiste Murray Bookchin. « Il a adopté la vision du « municipalisme libertaire », appelant les Kurdes à créer des communautés autogérées, libres, fondées sur les principes de la démocratie directe, qui s’uniraient en dépassant les frontières nationales — espérant ainsi qu’avec le temps ces frontières perdraient de plus en plus leur sens ». On peut aussi citer Rafael Taylor, socialiste libertaire de Melbourne qui a écrit « Le nouveau PKK a déclenché une révolution sociale au Kurdistan » le 6 octobre 2014 en le concluant par un proverbe kurde « Les Kurdes n’ont pas d’amis sauf les montagnes », il y décrit la théorie et la pratique du confédéralisme démocratique et invite à défendre la révolution kurde face à l’État islamique.

Après cette petite introduction, nous allons demander à nos trois invités de se présenter aux auditeurs en quelques mots.

Sevim, peux-tu nous dire ton histoire, tes liens avec le kurdistan et le cas échéanrt avec le Rojava ?

Ahmet, mêmes questions pour toi

Enfin, Sinan, à ton tour de nous dire ton histoire.

Quelques mots sur votre association franco-kurde à Bordeaux.

Première partie : Historique, géographie, actualité

Nous pouvons inviter les auditeurs à se rendre sur notre blog cerclelibertairejb33.free.fr pour suivre les discussions sur les cartes de la région que nous avons trouvé sr Internet et mis en ligne pour faciliter la compréhension par la géographie.

On commence au début du siècle dernier et à la chute de l’empire ottoman.

L’histoire des kurdes et les plans de partage.
Situation politique et sociale des kurdes sur les différents Etats du Moyen-Orient issues de l’éclatement de l’empire ottoman.

La création du PKK (Parti des Travailleurs du Kurdistan) en 1978. Son projet politique et ses principales actions.
La place des religions dans les communautés kurdes, quelles sont elles, les minorités comme les alévis, leur cohabitation.

La répartition géographique des kurdes aujourd’hui.
Le processus de paix entre le PKK et la Turquie.

Deuxième partie : Le projet politique kurde autour du PKK et au Rojava

Nous avons vu que cette révolution en Syrie a été l’occasion pour les kurdes de Syrie de mettre en place un fonctionnement autonome, expérimenté dans le passé.
Les axes principaux de ce que certains appellent une révolution sociale, la place des femmes, le confédéralisme démocratique.
La place es femmes, dans la société traditionnelle kurde, dans l’histoire de la résistance et du PKK, et enfin dans la révolution au Rojava.

Les modes de décision et les instances de mise en œuvre qui caractérisent le principe du confédéralisme démocratique.
Le PKK décide d’ouvrir sa base politique en se présentant en Turquie dans toutes les régions avec un parti qui regroupe au-delà des kurdes et en particulier dans l’extrême gauche, le HDP.
Evolution du Parti des Travailleurs du Kurdistan.

La gestion des richesses de la région.

Troisième partie : La solidarité concrète à la résistance à Kobané

Ma situation sur le terrain est difficile et a besoin du soutien international.

La situation des populations civiles kurdes et autres dans la région.
La position de ce qu’on appelle la communauté internationale, quel rôle joue qui.
Le soutien manifesté à Bordeaux.
Les revendications des soutiens aujourd’hui.
… en quoi, il est important que le PKK soit sorti de la liste des organisations terroristes.

Les prochains rendez-vous déjà connus pour la région.

Conclusion et citations des invités

Quelques liens pour aller plus loin sur la résisitance à KOBANE :

La plupart de ces informations sont à suivre sur le blog des ANARCHISTES SOLIDAIRES DU ROJAVA : http://rojavasolidarite.noblogs.org

Rencontre féministe sur le retour de la délégation qui s’est rendue près de Kobanê

http://paris-luttes.info/rencontre-feministe-sur-le-retour-2132

Entretien vidéo : le Kurdistan, la gauche kurde et l’autogestion

Cem Akbalik, socialiste libertaire kurde, parle de la révolution au Kurdistan syrien, et évoque l’évolution de la gauche kurde — et ses limites — vers les idées autogestionnaires.

[vimeo http://vimeo.com/111751738] (intéressant)

mais il y en a bien d’autres à chercher :

pour les cartes : http://www.institutkurde.org/kurdorama/carte_kurdistan.php

http://ddc.arte.tv/nos-cartes/kurdistan-nouvel-etat-au-moyen-orient

VIDEO: [youtube http://youtube.com/w/?v=XfmKdXHzdhQ]

14-15 novembre 2014: à côté de Kobanê, avec une délégation française à Mesher, sur la frontière du Kurdistan turc.

Durée: 5 min.Réalisation: chris den hond

(cliquez sur paramètres en bas à droite de l’image pour avoir une qualité haute définition)

Des sites d’actualités :

En français : http://www.rojbas.org/

En anglais : http://rojavareport.wordpress.com

Au revoir et merci à nos invités kurdes, Sevim, Ahmet et Sinan en espérant retrouver nos auditeurs nombreuses et nombreux dans les prochaines mobilisations.

SharePARTAGER
Ce contenu a été publié dans Achaïra, L'actu des luttes, Messages reçus, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.